You’ve got a friend in me

C’est avec mon amie Pauline du blog Une Bretonne en Amérique que nous avons décidé de faire ce tag des amies — ou plutôt, c’est Pauline qui m’a suggéré de reprendre mon blog après sa jachère de folie où j’ai fait l’expérience du fameux syndrome de « chais pas quoi écriiiiiire », aussi connu sous le nom de « tout m’énerve, j’me casse à Bali, et file-moi un Kinder Bueno » :-D
Vu qu’elle est, elle, dans une super routine de publications depuis la réouverture de son blog, elle a voulu m’aider pour que je sorte de mon hibernation et m’a donc proposé de faire un article en commun —> ça sert à ça les amies!
Nous allons chacune répondre à des questions concernant l’autre, et ajouter ensuite nos commentaires.

Screen Shot 2018-03-04 at 7.06.05 PM
Inner Harbor, Baltimore MD, début 2012

Quand et comment as-tu rencontré ton amie?
Nous nous sommes contactées fin 2011 via un site concernant les visas pour venir aux USA. On était dans la même catégorie, on avait sensiblement le même âge (je suis née en 87, Pauline en 86), et nous vivions pas loin l’une de l’autre. Nous avons parlé un peu puis nous avons mis quelques temps à nous voir en vrai car si je me souviens bien, Pauline était malade cet hiver-là. C’est début 2012 qu’on s’est vues pour la première fois. Elle est venue avec son mari à Baltimore (je vivais en ville, eux en banlieue) et on est allé manger une pizza à Fell’s Point. C’est marrant car au début on était coincées, on ne disait rien… quelques semaines plus tard, quand on a commencé nos jeudis matins cafés, on ne pouvait plus nous arrêter hahaha.

Pauline : Et bien, tu as beaucoup plus de mémoire que moi. Je ne me souvenais plus que j’étais malade lol

Quelle était ta première impression à son propos?
Qu’elle était vraiment très gentille, qu’on allait bien s’entendre. Je ne savais pas encore à ce moment-là que j’allais être acceptée dans une super fac quelques mois plus tard. Quand je suis partie de Baltimore pour aller en Master à Ithaca, j’ai pleuré… et je suis revenue la voir le 4 juillet alors que j’étais partie depuis un peu plus d’un mois!

Pauline : Tu avais donc raison, on s’est bien entendues. Oui j’ai été très triste de ton départ.

Screen Shot 2018-03-04 at 6.18.56 PMmatch de baseball des Orioles, printemps 2012


Quel est ton meilleur souvenir avec elle?

Tous nos rendez-vous cafés! À l’époque, j’étais prof remplaçante et Pauline cherchait un emploi — ou peut-être qu’elle travaillait déjà à Target, je ne suis plus sûre. Mais on s’arrangeait pour que le jour où elle était libre (au début, c’était le jeudi) je ne prenne pas de replacement. Je sautais dans le tram vers 7h15, puis elle venait me chercher à l’arrêt le plus proche de chez elle. On s’installait au Caribou Coffee de Hunt Valley et on papotait en attendant que les magasins ouvrent à 10h… Ah, j’en suis toute nostalgique. Ensuite, on allait manger le déjeuner chez elle. Parfois je rentrais en tram, parfois son mari voulait aller en ville à Baltimore donc on repartait ensemble et on continuait la journée comme ça. Je pouvais facilement rentrer chez moi à pied ensuite, j’habitais Little Italy.

Pauline : Oui cela me rend nostalgique aussi. Dans mes souvenirs je croyais que c’était tombé sur un jour en commun, je ne me souvenais plus que tu faisais en sorte de pouvoir me voir 💓

Si tu devais la décrire en un seul mot?
Adorable.

Pauline : Merci

Tu vas faire un sandwich pour ton amie. Qu’est-ce que tu mets dedans?
Du salami!!!

Pauline : Et bien plus les années passent et plus un simple jambon beurre baguette me fait plaisir. C’est aussi ce que Gene aime manger depuis notre deuxième voyage en France lol. Mais tu n’es pas loin avec le salami. En fait le salami d’ici, c’est la rosette en France. Miammmmm avec des chips de pommes de terre mmmmmm

Si ton amie et toi pouviez vivre n’importe où dans le monde, ça serait où, et pourquoi?
On vivrait en France bien sûr! On en parle souvent, et je crois qu’on irait toutes les deux en Bretagne. C’est la région d’origine de Pauline, mais c’est aussi une région que j’affectionne beaucoup. Si je devais me réinstaller en France, ça serait la Bretagne ou la Normandie, pour les paysages, la nourriture (bon, moi j’aime beaucoup le poisson et pas Pauline, mais il reste les crêpes héhé) et l’océan.

Pauline : Et bien c’est marrant parce que tu me l’as dit, mais comme j’étais restée sur l’idée que tu ne voulais pas vraiment la France lol j’ai oublié. Comment oublier ma BRETAGNE. Ce serait définitivement le lieu. Et oui je suis d’accord avec les paysages, les crêpes et l’océan. Cela me manque….

Qui prend le plus de temps à se préparer le matin?
Ouh là… On est pas du tout du genre à se mettre plein de maquillage ou à se passer les cheveux au fer le matin, donc je dirais ex-aequo prêtes en moins de 20 minutes dans la salle de bains.

Pauline : Maintenant on doit être pareilles. Je préfère dormir un peu plus que de passer plus de temps à me préparer, pour quoi ? Me retrouver devant un pc toute la journée lol et être au téléphone avec les gens lol

Screen Shot 2018-03-05 at 5.54.38 PMavant mon départ pour l’état de NY,
nous avons fait une après-midi laser game
et je m’étais tué le genou lors d’un
plongeon monumental mais qui valait le coup hahaha

Quelle est la saison préférée de ton amie?
L’automne. Pauline est une grande fan de bougies, de trucs qui sentent la citrouille, et elle adore quand enfin l’air lourd de l’été hyper chaud de Pennsylvanie laisse enfin place à la fraicheur.

Pauline : Ohhh oui que la chaleur de l’été s’en aille en septembre lol. Moi j’hiberne pas en hiver lol mais en été. Bon j’exagère un peu mais comme mon grand père disait quand il faisait chaud, c’est un sale temps pour les bêtes grasses lol. Et je suis tout à fait d’accord avec ça. Non mais j’aime ce que l’automne apporte avec lui, ses couleurs, ses senteurs …

Quelle est sa chanson préférée?
Je ne sais pas, j’avoue.

Pauline : Je ne saurais te dire en fait. J’en ai tellement. Tout comme toi, cela varie.

Quel est son groupe préféré?
Lady Antebellum… je me jette un peu au hasard là, héhé. Mon deuxième choix aurait été Kelly Clarkson, et mon troisième Carrie Underwood.
Pour le français, c’est Julie Zenatti bien évidemment! (j’ai raison, j’ai raison?!? :-P )

Pauline : Alors tu n’as pas faux sur ceux que tu as cité mais un de mes groupes préférés est Daughtry. Mais suivi de très très près part Lady A. En chanteuse oui j’aurais toujours une relation particulière avec Julie Zenatti. Bien tu retiens. Tu as oublié Patrick Fiori lol

Quel est son animal préféré?
Les chiens Pomeranians.

Pauline : Tu as raisons pour les chiens, même si j’ai un penchant pour les Pomeranians, j’ai de plus en plus d’autres races que j’aime bien. De toute façon, on verra le jour où cela arrivera. Ce sera peut être une race complètement différente lol

Quelle est sa couleur préférée?
Le gris!

Pauline : Alors je n’ai pas vraiment de couleur préférée. Mais c’est vrai que j’aime le gris.

Quel est son film préféré?
Euh… je ne sais pas, mais je peux vous dire un film qu’elle n’a pas aimé et pendant lequel elle m’a soutenue par texto quand moi aussi j’ai du m’y atteler pour faire plaisir au Viking: Le retour du Jedi, hahaha. Avant d’aller voir Rogue One et The Force Awakens, je l’avais consultée pour savoir si j’allais pouvoir tenir :-D
Elle m’a dit « nan vas-y il est bien, puis tu verras y’a un petit robot trop mignon dedans ».

Pauline : Oui le dernier Star Wars était horrible. Je ne saurais dire un film en particulier mais peut être pour en choisir un, Titanic. Parce que Leonardo DiCaprio est mon acteur préféré. Et que au moment de la sortie du film, j’en étais une grande fan. Il me fallait tout sur ce film, je l’ai vu 7 fois au cinéma et à l époque c’était beaucoup pour mon âge. J’y étais même allé toute seule pour le revoir après avoir été avec toutes mes copines, ma famille …

Qu’est-ce qu’elle adore manger?
Des saucisses, des cotelettes de porc, des pommes de terre cuites au barbecue, du steak…

Pauline : Pas faux. Mais tout ce qui est pomme de terre j’adore. Même si un de mes plats préféré est : escalopes à la crème avec du riz jasmin. MIAM

Screen Shot 2018-03-04 at 6.28.16 PMMemorial Day 2015

Quelle est sa série préférée?
J’hésite entre Vampire Diaries et Supernatural, mais dernièrement on a pas mal parlé de Flash alors tout est possible, héhé. Je sais qu’elle aime aussi beaucoup Dawson, One Tree Hill, et Smallville.

Pauline : Tu n’es pas loin du tout du tout. Ma série préférée reste Supernatural. Cela fait 13 saisons que je la suis et je ne m’en lasse pas du tout. Je ne veux pas qu’elle s’arrête. Mais sinon oui, j’aimais bien ces autres séries.

Nomme trois trucs que ton amie prendrait avec elle sur une ile déserte.
Un chapeau, des lunettes de soleil, une peluche.

Pauline : Une peluche ?!?! Lol Je ne sais pas pourquoi tu dis ça lol

Qu’est-ce que tu admires le plus chez ton amie?
Son adorabilité! Non mais sérieusement, faut que je le redise, Pauline est quelqu’un qui est profondément gentille et quand on la connait, ça transpire de tout son être.

Pauline : Ohhhhhhh tu vas me faire pleurer, c’est adorable.

Si ton amie rencontrait un génie, quel serait le souhait qu’elle voudrait voir réalisé?
Pouvoir retourner vivre en France et y fonder une famille, sans devoir se soucier des contingents matériels et financiers.

Pauline : Oui tu as bien raison, sans hésitation.

Nomme une chose que vous adorez faire ensemble.
Parler français tout en buvant un café.

Pauline : Entre toi et moi, je me demande combien de fois on a dit café dans ce tag lol.

Screen Shot 2018-03-04 at 6.19.14 PMweekend de Memorial Day 2015

Tu commandes une pizza pour ton amie. Quelle garniture choisis-tu?
Pepperonis, oignons et poivrons.

Pauline : Oui très bon choix. Mais ma préférée est une pizza sauce barbecue avec morceaux de poulets, oignons et ananas.

Que fait ton amie pendant une journée de repos?
Elle fait pas mal de choses chez elle style lessive, ménage, parfois quelques courses, et elle téléphone à ses parents en France. Elle regarde des vidéos youtube, lit des blogs. Elle me raconte des trucs sur Messenger le samedi matin héhé, et si elle a le temps elle écrit son blog et l’ébauche de roman qu’elle a en cours!

Pauline : Parfaitement ça ! Tu sais tout !

Quand elle était enfant, qu’est-ce que ton amie disait vouloir faire plus tard?
Elle voulait avoir plein d’enfants et prendre le temps de les élever. Elle est allée en fac d’histoire, mais je ne me souviens pas si elle m’a déjà dit qu’elle voulait enseigner l’histoire — ou être prof des écoles peut-être?

Pauline : Oui pour les enfants c’est vrai. J’ai voulu faire trois choses en fait : J’ai eu envie d’être chanteuse lol, j’ai aussi eu envie d’être journaliste et avant de partir au pair j’ai eu envie de faire psychologie parce que (et tu vas rire avec ton FBI), je pensais faire CSI lol J’ai oublié le nom mais cela me fascinait la façon de résoudre des crimes par la psychologie du suspect.

Screen Shot 2018-03-04 at 6.44.25 PMj’avais cette photo de nous au travail,
au mur à côté de mon bureau — là c’est quand
j’ai tout décroché en partant
et que je lui ai envoyé par texto

Que ferait ton amie si elle gagnait au loto?
Elle ferait un bébé!

Pauline : Ouiiiiiiii lol et j’achèterais une maison en Bretagne sur la côte avec une vue sur l’océan et une belle cuisine :)

Si ton amie avait un super pouvoir, ça serait quoi? Pour quelle(s) raison(s)?
Elle choisirait de pouvoir se téléporter, comme ça elle pourrait aller voir sa famille en France dès qu’elle le souhaite. Sa première nièce vient de naitre et c’est dur de se dire qu’elle ne la verra pas avant au moins Noël.

Pauline : Oui lol j’aimerais pouvoir me téléporter lol je crois que c’est un pouvoir que beaucoup d’expatriés veulent avoir.

Si ton amie pouvait être super douée en une chose, qu’est-ce que ça serait?
La couture de peluches et doudous pour bébés. Elle est déjà douée, et je sais qu’elle voudrait pouvoir faire moins de prototypes et faire plus de choix dans ce qu’elle propose.

Pauline : Oui j’y avais pas pensé mais c’est vrai. :D

Screen Shot 2018-03-04 at 6.19.31 PMjuillet 2017

Ah ma Pauline… On ne se voit pas assez souvent! On essaie de faire au mieux vu la distance géographique. Du Vermont, je n’ai jamais été aussi loin! Enfin sauf quand je vivais à Nouakchott hahaha.
Il n’y a pas de photo de 2014 car j’étais donc en Afrique — c’est d’ailleurs Pauline qui m’a accueillie à mon retour <3
Il n’y a pas non plus de photo de 2016 car j’étais enceinte, avec ma grossesse à risque je n’avais pas le droit de voyager.

Alors voilà pour les infos sur Pauline!
Vous pouvez retrouver ses réponses me concernant sur son blog: Une Bretonne en Amérique.

D’autres articles qui concernent Pauline:
Transmission Interrupted
Baltimore Highlights (mot de passe: citronvert)

Publicités

Tag: vis ma vie de… maman!

Taguée par Maman BCBG, je suis trop contente parce qu’on ne me tague jamais haha et c’est nul mais j’aime bien les tags!

1. Présente toi en quelques mots, combien as-tu d’enfants? Quels sont leurs prénoms? Quels âges ont-ils?

Aurore, prof de français en disponibilité, traductrice freelance et wannabe auteur. J’ai 30 ans (et demi), j’aime faire la cuisine, j’ai vécu sur 3 continents différents et j’attends la suite! Je commence ma 8ème année consécutive hors de France. Ça ne me dérangerait pas de revenir vivre un peu en Europe, mais la France est bien bas sur ma liste.
Mon citron, Oscar, est né au milieu de l’été 2016, après une grossesse compliquée. Il avait un peu d’avance. Il n’est vraiment pas prévu qu’il soit suivi d’un autre bébé qui passerait par mon utérus. Le Viking a décidé de se donner encore deux ans de réflexion avant de passer sur le billard, haha.
(c’est courant, aux US, comme procédure)

2.  Avant de connaitre officiellement le sexe de ton enfant, le connaissais-tu déjà au plus profond de toi? 

Oui et non.
Du côté du Viking, il n’y a pas eu de fille depuis 5 générations. Du coup, non seulement je parlais à mon ventre sous la douche (« sois une fille! ») mais j’espérais prouver que ce n’était pas impossible: dans sa famille, ils me sortaient tous des pseudo règles génétiques douteuses (que mon médecin avait discrédité en rigolant un bon coup), mais ils n’en démordaient pas! J’avais cependant le sentiment que c’était un garçon; nous avions un prénom de fille avant l’échographie mais pour un garçon, nous cherchions encore. Mes élèves avaient d’ailleurs décidé de m’aider, haha:

Screen Shot 2017-09-22 at 5.36.13 PM
vous noterez bien qu’on m’a même suggéré Jesus comme prénom! (c’était un élève hispanique)

Quand la technicienne nous a annoncé le sexe (à 5 mois, pas avant ici, pour des raisons légales), pas de surprise donc. Ça m’a semblé « naturel » dans la minute qui a suivi, mais beaucoup de gens m’ont demandé si je n’étais pas déçue car j’avais beaucoup parlé de fille (je ne l’étais pas). En sortant de là, avec le Viking, nous sommes allés faire une photo:

Screen Shot 2017-09-22 at 5.39.39 PM
je jure qu’en général, je ne suis pas du tout du style « le bleu, pour les garçons, le rose pour les filles », bien au contraire!

Finalement, la fille, c’est ma belle-soeur qui l’a fait: May, la cousine du citron, est née six mois après lui, c’est la première fille depuis les années 20, je crois!

3. Maman au foyer ou maman au travail?

Maman qui travaille de la maison, cette année. Mais j’ai envie de reprendre une activité à l’extérieur, soit l’an prochain, soit l’année où le citron ira à l’école, au moins à temps partiel. Enseigner me manque. Qui me raconte des vannes nulles (j’adore les vannes nulles et les jeux de mots pourris) si ce n’est pas un groupe d’ados de 14 ans?!

4. As-tu un objet ou quelque chose de symbolique faisant référence à ton enfant qui ne te quitte jamais? 

J’ai un sautoir de chez Happy Bulle que le Viking m’a offert le mois suivant la naissance du citron. C’est une médaille dorée avec les empreintes de pieds d’Oscar gravées du côté pile, et son prénom + sa date de naissance au format européen du côté face. Je ne le mets pas tout le temps, en revanche.

5. As-tu déjà vécu une situation où ton instinct de maman a pris le dessus? 

La dernière fois que le citron a eu un check-up chez le médecin. Notre pédiatre est à l’hôpital donc c’est une infirmière qui pèse, mesure, et prend les constantes de l’enfant avant qu’il arrive.
Le citron avait peur de cette femme qu’il ne connait pas et s’est mis à pleurer quand elle a voulu l’approcher. Elle n’arrêtait pas de lui dire « non, ça ne fait pas peur, ne pleure pas » tandis que moi je répétais « on a le droit d’avoir peur de quelqu’un qu’on ne connait pas, et on a le droit de pleurer » (en anglais pour le coup, pour qu’elle me comprenne) mais elle continuait « non non ça ne fait pas peur » et moi aussi j’insistais « mais siiiii, on a LE DROIT d’avoir peur et de l’exprimer ». Je crois que c’était surtout un malentendu; elle pensait que je disais au citron que le personnel médical fait peur.
Que personne ne dise à mon fils que ce qu’il ressent n’est pas légitime. JE MORDS.

6. Fais-tu partie de ces mamans qui ont gardé leur test de grossesse? 

Non! J’ai une photo, mais vu qu’il était imprégné d’urine… J’ai gardé le cordon ombilical, en revanche (il est tombé chez le pédiatre donc j’ai demandé un tube à analyse d’urine) et ici aux US tout le monde trouve ça dégeu. J’ai fait une boite pour le citron avec les bracelets de naissance qu’on avait tous les 3 (le Viking est resté les 4 jours avec nous, super maternité) et d’autres souvenirs de sa naissance.

Screen Shot 2017-09-22 at 6.01.43 PM.png

7. As-tu du mal à te séparer des affaires de ton enfant? 

Les objets de puériculture, non. On en a déjà vendu pas mal, je ne suis pas attachée à sa première poussette, par exemple. Pour les vêtements, j’ai une pile « je garde, je veux en faire une couverture patchwork » et une pile « je donne/je garde pour des copines qui vont bientôt sauter le pas ».

8. Un achat qui te trotte dans la tête depuis quelques temps mais que tu n’as pas encore fait?

Pour moi? Je n’aime pas mon alliance des masses, j’en voudrais bien une autre.
Pour le citron? Plus de livres en français avec des pages cartonnées.

9. On dit souvent que pour un premier enfant, on a du mal à acheter d’occasion. As-tu réagis différemment pour ton deuxième enfant? 

Je n’ai qu’un enfant et je confirme que non seulement je ne voulais rien d’occasion, mais j’en avais rien à battre qu’on veuille me donner des habits déjà mis! Je trouvais tout moche, tâché, que ça sentait… (quelques exceptions quand même)
Si un jour on adopte un enfant, il aura ses affaires à lui. Le Viking est un deuxième enfant; il a beaucoup souffert d’être celui qui reçoit les restes (objets matériels et attention).

10. Un fait marquant depuis la naissance de ton enfant à nous raconter? Qu’il soit heureux ou un peu moins… 

Je vais partir sur du trivial et marrant: mes cheveux ont changé de texture!

Screen Shot 2017-09-22 at 2.55.01 PM
À gauche, mes tiffs avant grossesse et hormones. À droite, mes cheveux aujourd’hui même (j’ai pris la photo ce matin pour montrer à ma cousine!). Le citron boucle, je lui « ai donné » :-)  Bah, j’ai passé mon adolescence à me lisser artificiellement les cheveux, maintenant je les ai hahaha.

11. As-tu déjà craqué nerveusement depuis que tu es maman? 

En dehors de l’épisode récent où je me sentais perdue, voici quelques exemples:
— un matin, le citron était sur son tapis et a vomi un peu par le nez, ça l’a fait hurler, j’avais peur qu’il s’étouffe, je surveillais le petit déjeuner qui cuisait, le Viking était tout zébulon, ça m’a énervée qu’il ne s’inquiète pas et qu’il ne prenne pas spontanément le relai dans la cuisine pour que j’aille m’occuper de mon citron. J’ai fini par lâcher mes saucisses et mes oeufs, qui ont brûlé, il y avait un peu de fumée dans la maison, je bouillais. Ce jour là, non seulement des noms d’oiseau ont volé mais il y a également une poêle à frire qui a finie dehors, dans la neige… On a mangé des céréales.
— une nuit qui n’en finissait pas, le citron n’avait pas dormi, il fallait se lever et se préparer car on avait prévu de prendre le petit déjeuner dans un « diner » avec la mère du Viking et des amis à elle à 9h du matin (alors qu’on habite à 40min…), le Viking m’a réveillée à 7h et me pressait, en descendant je me suis pris les pieds dans un transat (vide) posé devant les escaliers —> le transat a fini dans le mur, il y a d’ailleurs une encoche dans le mur en question!
— l’élection du 45ème président américain, ou ledit orange, car j’ai très peur pour l’avenir de mon fils, qui est binational. J’ai pleuré toutes les larmes de mon corps.

12. Voulais-tu plusieurs enfants avant d’en avoir? Ton avis a-t-il changé depuis? 

Je voulais un seul enfant. J’ai majoritairement détesté être enceinte et je disais « plus jamais! » même si on aurait pu croire le contraire parce que je riais tout le temps (de désolation) tellement c’était ridicule d’inconfort. D’ailleurs là, on me voit juste avant qu’on m’emmène au bloc et je suis en train de me fendre la poire.

Screen Shot 2017-09-22 at 6.36.56 PM
Après ma césarienne, j’étais défoncée aux hormones et je planais à cent mille (je me souviens encore avoir vanné les 3 étudiants qui assistaient à l’opération), alors quand on m’a mis le citron sur la poitrine, il se peut que j’ai dit en vouloir dix à une gentille infirmière… Je me suis calmée depuis, j’en suis revenue à mon chiffre initial.
Je n’exclue pas d’adopter un deuxième dans cinq, six, sept ans…

Le Viking voulait deux enfants; lui en revanche, il a changé d’avis haha. Un lui suffit.

 

Un autre tag parental
Ma grossesse toute pourrie
L’annonce de ma grossesse
et plein d’autres trucs dans la catégorie « citron vert »!

 

Le tag du sac à main, volume 2

En regardant les statistiques de mon blog il y a quelques jours, j’ai vu qu’un lecteur ou une lectrice était passé sur mon article du sac à main posté en juillet 2014. Baaaaah, mais quelle horreur! Les photos sont hyper moches, le sac présenté est mort, mon téléphone aussi, bref c’est vieux et plus du tout au goût du jour.

Cher lecteur, si tu passes par là, s’il te plait reste et regarde ce nouveau tag, je vais l’améliorer et le refaire!

D’abord, on va commencer avec des questions:

* Es-tu plutôt sac à main ou bandoulière?
Bandoulière. J’aime bien avoir les mains libres. Déjà avant le citron, j’avais toujours un autre truc dans les mains: café, parapluie, appareil photo… Et je trouve que, si on a un sac bien plein, le porter en biais fait moins mal que dans le pli du coude ou sur une épaule.

* Quel a été ton premier « vrai sac de dame »?
Un petit sac Camaïeu en faux cuir noir, lisse et brillant. Le sac était rigide, avec des finitions en métal gris et une anse baguette. Pas du tout un truc que je porterais aujourd’hui, mais je devais avoir 13 ou 14 ans et je voulais faire femme. Je crois qu’en fait, je faisais mémère avec ce truc!

* Dans ton sac, tout est à sa place ou c’est un fourre-tout?
J’ai tendance à toujours ranger les mêmes trucs dans la même pochette, comme ça je sais toujours où regarder pour un stylo, un mouchoir, ou le désinfectant à main. Sauf que des fois mon sac se renverse parce que le chat l’a attaqué… donc tout est tombé au fond dans la grosse pochette.

* Changes-tu de sac en fonction de tes tenues?
Au jour le jour, non. Si je dois aller à un mariage, je regarde si ma tenue va aller avec mon sac favori, et si oui, j’enlève juste la bandoulière. Si c’est non, j’ai un sac « au cas où » gris clair tout simple dans le placard qui peut faire l’affaire.

* Quels critères prends-tu en compte pour choisir ton sac?
La taille. S’il peut contenir une bouteille d’eau en été, c’est l’idéal.
Il faut aussi qu’il soit souple et qu’il se ferme complètement par un zip (cf. le sac renversé ou attaqué par le chat). Si c’est un sac pour tous les jours, il faut qu’il soit en cuir parce que sinon le faux revêtement va s’effriter trop vite et donc je vais perdre de l’argent en rachetant souvent un sac à bas prix. Je préfère aussi qu’il ait une couleur neutre, qui passe avec tout. J’aime avoir peu de trucs, mais des trucs vraiment biens, donc je suis prête à mettre le prix mais il ne faut pas non plus exagérer, je ne suis pas riche.

* Pour toi, quel est l’indispensable beauté dans ton sac?
Un stick à lèvres. Rien de pire que d’être desséchée de la bouche quand on est à l’extérieur.

* Ton sac, c’est toute ta vie ou juste un accessoire?
C’est un accessoire, mais un accessoire utilitaire. On m’a déjà volé mon portefeuille (en France) et c’était super chiant. Il a fallu faire les démarches pour ravoir une carte d’identité, un passeport, des cartes bancaires, etc. mais ici je ne transporte que mon permis comme pièce d’identité. Mes papiers importants (carte verte, passeport, carte de SSA) restent à la maison, le contrôle d’identité pour délit de sale gueule n’est pas autorisé dans l’état où je vis (qui ne s’est jamais fait contrôlée par la SNCF, sans raison?).
Le reste serait facile à récupérer ou refaire, au cas où. Par exemple, ici le permis de conduire est imprimé sur place, le jour où tu présentes pour le faire ou le renouveler; tous les 4 ans dans le Vermont, il faut changer sa photo et repasser un examen ophtalmo.

*Quel est le sac que tu ne pourrais jamais acheter, et pourquoi?
Un sac de couleur. C’est pas du tout mon truc, un sac rose, orange ou vert.
Ce qui me manque, c’est un sac brun, dans le même style que le sac que je vais présenter plus bas, et ma maigre collection de sacs sera suffisante pour les dix ans à venir, au moins!

* As-tu eu une expérience désastreuse avec un sac?
Oui, avec un sac à dix balles. C’était un mini sac bandoulière que j’avais customisé avec des étoiles en métal. Je l’ai jeté quelques mois plus tard. Les étoiles se détachaient et la fermeture coinçait tant que soit il ne s’ouvrait pas au moment de payer dans un magasin, soit il ne se fermait plus après!
Et enfin, qu’est-ce qu’il y a dans ton sac?
Alors voilà déjà le sac en question, un Fossil en cuir noir et bordeaux.

Il a un machin qui se replie au dessus, donc il peut être moyen ou grand. On peut aussi l’ouvrir en bas pour plus le remplir. La bandoulière est amovible.

Dans mon sac, à ma grande surprise, il n’y a pas grand chose!

Dans la grande pochette principale, je garde un grand miroir (cadeau), mon portefeuille (assorti au sac, cadeau également), mon téléphone (je n’ai pas de smartphone), un stick à lèvres « Yes To » et une paire de chaussettes au citron.

J’ai aussi trouvé un bonnet pour le citron, deux paquets de mouchoirs, du gel hydro-alcoolique et des lingettes lavantes pour les mains (normalement on utilise aucune lingette mais on a remarqué que certaines personnes qui veulent toucher le citron sont réfractaires au gel donc on leur propose ça, ça colle moins). Je ne laisse pas mes clés dans mon sac mais quand je sors, elles sont dedans.

img_2598
Dans la pochette de devant, je transporte un mini stylo, des bonbons pour la gorge Halls, et des trucs à cheveux qui datent encore de quand j’avais les cheveux longs.
Des fois, je ne sais plus trop ce que j’ai balancé dans mon sac avant de partir, parce qu’on garde pas mal de trucs dans le sac à langer.

Et vous?
Répondez aux questions si ça vous tente, sur votre blog ou dans les commentaires!